L’association ANDELE se tient aux côtés d’Eric Zemmour

Association Nationale de Défense Égalitaire de la Liberté d'Expression

L’association ANDELE se tient aux côtés d’Eric Zemmour

Éric Zemmour Crédit : JOEL SAGET / AFP

L’Association Nationale de Défense Égalitaire de la Liberté d’Expression se tiendra toujours aux côtés de ceux qui sont victimes de harcèlement, persécution, injures, menaces ou violences, pour avoir le seul tort d’exprimer des idées qui dérangent.

L’agression dont a été victime Eric Zemmour le 01/05/2020 alors qu’il circulait à pieds dans la rue de la part d’un individu qui a filmé la scène et qui n’a pas hésité à se vanter de son geste sur les réseaux sociaux, affirmant l’avoir injurié et lui avoir craché dessus parce qu’il serait “impossible de parler avec lui parce qu’il serait super fort en débat” (SIC) n’est pas anodine.

.

.

.

.

.

.

 

.

Elle est symptomatique du sentiment d’impunité qu’éprouvent ceux pour qui la violence est excusable dès lors qu’elle vise ceux dont ils désapprouvent les idées.

Nous pourrions bien entendu nous contenter de “condamner” avec “la plus grande fermeté” cette lâche agression comme l’ont fait de nombreuses personnalités de tous bords – ce qu’il convient de saluer – mais nous préférons de loin l’action à la communication.

Nous ne sommes pas dupes : nous connaissons la géométrie variable des décisions de justice, la complaisance voire l’impunité dont bénéficient certains là où la sévérité la plus ferme peut s’abattre sur d’autres. Mais nous considérons que l’indignation générale, si elle doit être saluée, ne doit pas se substituer à la Justice, qui en l’espèce doit suivre son cours et aboutir à ce que l’auteur des faits soit sanctionné, sans que les idées, les prises de position ou la personnalité de la personne qui a été prise pour cible n’entre en considération.

C’est pourquoi Me Olivier Pardo, avocat de Mr Eric Zemmour, qui a affirmé publiquement “Je ne laisserai rien passer”, peut compter sur notre soutien quant à toute initiative qu’il estimera nécessaire de prendre sur le plan judiciaire.

Tweet de Me Olivier Pardo

Tweet de Me Olivier Pardo, avocat d’Eric Zemmour, publié le 1er mai 2020

L’association ANDELE se réserve en outre le droit de se constituer partie civile conformément à ses statuts dans l’éventualité d’un renvoi de l’auteur des faits devant une juridiction de jugement, Eric Zemmour ayant manifestement été pris pour cible en raison des opinions qu’il exprime, ce qui constitue une atteinte à sa liberté d’expression.

 

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin