Confinement : le blogueur Boris Le Lay s’exprime sur la crise du Covid-19

Association Nationale de Défense Égalitaire de la Liberté d'Expression

Confinement : le blogueur Boris Le Lay s’exprime sur la crise du Covid-19

Vidéo de Boris Le Lay sur la crise du Covid-19

Le blogueur Boris Le Lay, qui vit actuellement au Japon d’où il ne peut plus sortir sans risquer d’être interpellé dans le cadre d’un mandat d’arrêt international délivré en marge de multiples condamnations pénales (cumulant, au total, plus de 10 ans de prison ferme), toutes prononcées en vertu des propos qu’il a pu tenir, est actuellement censuré sur les réseaux sociaux, mais continue à s’exprimer sur les sujets d’actualité en utilisant des plateformes disposant d’une politique permettant une plus grande liberté de parole, mais ne permettant pas une grande visibilité.

Dans une vidéo d’un peu plus de 44 minutes mise en ligne le 27/03/2020, intitulée “Comment les banques centrales ont instrumentalisé le coronavirus“, Boris Le Lay se livre à une analyse au sujet de la crise du Covid-19, et des mesures de confinement auxquelles sont soumises plusieurs populations, dont les français.

Il compare la situation de plusieurs pays, s’appuie sur des arguments sourcés, et invite chacun à ouvrir les yeux sur ce qu’il qualifie de “hold up” sur nos économies occidentales.

Que l’on approuve ou non les positions de Boris Le Lay, les propos qu’il tient au sujet de nos privations de libertés méritent la réflexion, d’autant qu’il a lui-même fait l’objet d’une censure dont l’ampleur a atteint des niveaux records. Nul ne devrait encourir une peine d’emprisonnement pour de simples propos, surtout si leur principal défaut est de déplaire à une caste dirigeante.

Face à l’ampleur inédite des mesures privatives de libertés dont nous faisons l’objet en ce moment, nous avons décidé de mettre en ligne sur nos serveurs la vidéo de Boris Le Lay, et de la rendre ainsi disponible pour tous, afin que chacun puisse juger par lui-même de la pertinence des arguments de l’auteur, et se forge sa propre opinion.

L’association nationale de défense égalitaire de la liberté d’expression ne sera jamais du côté des censeurs, mais toujours de celui de leurs victimes, et ce qu’elles que soient leurs idées ou leur orientation politique.

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin